vendredi 13 janvier 2012

Retour sur la blogosphère

Il s'est passé plusieurs mois avant que je refasse une tentative d'écriture sur ce blogue. Mes pensées, projets et actions défilant à une vitesse éclair, j'avais envie d'écrire sur un sujet et me voilà déjà partie sur une autre phase!

C'est ce qui arrive parfois lorsque tu décides de tout quitter (emploi, maison, amour) pour repenser ta vie, et surtout la vivre. J'avais décidé de me mettre dans l'action cette année. Cesser de réfléchir. Et j'en ai eu pour mon argent. Lorsque tu oses défier madame insécurité et que tu décides de te laisser porter par la vie et ses occasions, il y a un temps où tu n'as tout simplement plus de repères. Et c'est très bien. Tu patines à gauche, à droite, réussisant par-ci, modifiant par-là des aspects de ta vie. Mais faut être prudent, madame insécurité est toujours dans l'ombre, prête à sauter sur la moindre occasion pour te faire flancher.

J'ai donc, on s'entend, des tonnes de sujets à exposer dans mes billets.

Mais en ce début de 2012, je vais tout simplement faire un petit survol de mon année 2011.

Mai 2011: je quitte la famille recomposée pour aller co-habiter avec le père de mes enfants (on voit ici mon petit côté naïf :)

Juin 2011: je commence un certificat en intervention psychosociale. Mon premier cour de l'année: j'adore. J'ai fait ce choix à la place du coaching, puisque la formation me ressemblait plus. Je vous expliquerai tout cela un de ces jours...

Juillet 2012: je passe du bon temps avec mes enfants. Je me souviens d'une journée où j'avais les fesses à l'eau et je me suis dit: c'est ÇA profiter de la vie. Néanmoins, sortant d'un long arrêt de travail, j'étais plus tentée vers la concrétisation de projets, bref j'avais hâte à septembre pour recommencer l'université.

Août: Une amie et moi-même avons décidé de concrétiser un projet. Il faut se mettre dans le contexte suivant: nous avions toutes les deux quitté notre emploi. Nous voulions toutes les deux améliorer le "monde". Nous retournions toutes les deux à l'université en septembre. Bref, nous voulions créer notre propre emploi. Nous avons mis plusieurs projets sur la table pour finalement en concrétiser un. Le plus farfelu de tous il faut dire. C'est ainsi que Müz a été crée. Des boîtes surprises coquines pour adultes. www.boutiquemuz.com  Müz a été crée pour mettre du piquant dans la vie des gens, dans le quotidien. Nous voulions que les gens profitent de la vie, que les couples puissent se retrouver l'espace d'une soirée. Un petit plus aux relations humaines, parce que nous pourrions nous mettre la tête dans le sable mais le sexe, le plaisir en couple, la découverte, s'abandonner dans la nouveauté, sortir de notre zone de confort avec l'effet surprise... Tout ceci renforce les relations homme-femme. Je vous invite d'ailleurs à devenir membre de notre page facebook Müz.

Septembre: Début d'université. 3 cours. En psycho. Bénévolat à la maison de la famille de mon secteur.

Octobre: la maison de la famille m'offre le poste de responsable de la halte-garderie le mardi. Et un poste d'intervenante à temps partiel pour les droits d'accès. J'ai adoré les deux.

Novembre: La même maison de la famille m'offre le poste de superviseure des droits d'accès et de la halte-garderie.

Décembre: Le projet de me retrouver dans un chez-moi bien à moi a commencé à germer...et s'est concrétisé en janvier. Bail signé, je déménage en février. Je deviendrai, pour la toute première fois, une maman monoparentale avec garde partagée égale.

Je suis donc présentement en mode décore ta vie et à la découverte de toutes les merveilles et tous les défis des organismes communautaires.

Écrire me manquait. Vous, bloggeuses, bloggueurs, vous me manquiez également!

Bonne année 2012.

2 commentaires:

  1. Je me suis beaucoup (oui! Oui!) ennuyée de toi et je te souhaite un bon retour!

    En lisant ton bilan, on peut dire 2011 fut intense... Ouf!

    RépondreSupprimer
  2. Rebonjour!!!
    Quel plaisir de te relire, après une année 2011, assez... disons, chargée! ;-)

    RépondreSupprimer